CL-CGT

Accueil > LUTTES > SNCF Barrage aux démolisseurs

SNCF Barrage aux démolisseurs

vendredi 4 mai 2018

SNCF Barrage aux démolisseurs

Malgré les échecs patents d’ouverture au Capital privé des chemins de fer en Angleterre, la SNCF accentue son engagement dans cette voie sous la pression des pouvoirs publics et des politiques qu’ils soient de droite ou de gauche social-démocrate.

L’autonomie de gestion de la SNCF, inscrite dans la loi d’orientation sur les transports conduit à l’obligation d’autofinancement touchant directement les usagers par une majoration des tarifs, à la course à la productivité par l’abaissement des coûts salariaux

Aussi, CL.CGT appelle les travailleurs avec le soutien des usagers à agir :
► Pour la renationalisation des services filialisés ou ouvert au Capital ;
► Contre l’ouverture à la concurrence, source de dangers pour la sécurité et la qualité du service public ;
► Contre la décentralisation (RAFFARIN) qui risque d’accentuer le transfert des charges de l’État sur les collectivités locales avec des conséquences sur les coûts de la régionalisation ferroviaire ;
► Pour la défense et l’amélioration des garanties statutaires des agents : salaires – retraites – services sociaux ;
► Pour l’embauche de personnel qualifié dans le cadre statutaire, en réponse aux besoins. 

CL.CGT s’associe pleinement aux journées de luttes, mais appelle les militants de la base avec les travailleurs à préparer un large mouvement interprofessionnel unitaire, seul susceptible de faire échec au jeu de massacre social que prépare le gouvernement et le Patronat.

Non aux manifestations exutoires, oui à l’action de masse et de classe contre le Capital !