CL-CGT

Accueil > LUTTES > CL-CGT Tract 26.05.2018 Appel et Photos

CL-CGT Tract 26.05.2018 Appel et Photos

jeudi 24 mai 2018

CL-CGT poursuivant sa démarche de convergence des luttes et suite aux succès des différentes manifestations s’associe à l’Appel du samedi 26 mai 2018 pour contrer les politiques régressives et répressives de ce gouvernement.



Après la casse du Code du Travail, MACRON (ce mal élu, homme de main du Capital, minoritaire dans la population) essaie encore de détruire les conquêtes sociales de plusieurs décennies, entraînant une hausse de la précarité et de la pauvreté, des inégalités et une insécurité sociale qui s’accroît sans cesse, dans un pays où plus de 46.8 milliards € de dividendes seront versées aux actionnaires en 2018, et avec un objectif budgétaire de 120 000 suppressions de postes sur le quinquennat.
SNCF cas emblématique évidemment, avec la privatisation rampante, l’ouverture à la concurrence, le sacrifice des « petites lignes » au bénéfice des seuls TGV.
Malgré l’offensive généralisée du gouvernement et du patronat contre les travailleurs, depuis plusieurs semaines de nombreux salariés sont en lutte - certaines avec succès - pour faire entendre leurs revendications et s’opposer à la destruction de leurs droits : cheminots, fonctionnaires, énergéticiens, salariés des Ephad, de Carrefour, d’Air France, d’ADP, de Mc Donald, etc.
La grève des fonctionnaires allemands démontre que gagner des augmentations générales fortes en matière salariale (7,5% !) est possible face à un gouvernement aussi déterminé que le nôtre sur sa volonté de mettre en œuvre leurs politiques d’austérité.
Le capitalisme connaît sa crise la plus sévère de son histoire. C’est pour cela qu’il n’en est que plus agressif et dangereux jusqu’à risquer la guerre.
Le capitalisme n’est ni amendable ni aménageable.
Aujourd’hui, le combat de classe est incontournable pour imposer des reculs significatifs à MACRON et au MEDEF, tout en préparant les lendemains tournés vers une société authentiquement socialiste.

Aujourd’hui, devant la gravité de la situation,
Nous appelons les travailleurs, les retraités, les sans emplois, publics, privés, sur leurs lieux de travail, dans les localités, à créer des Comités de lutte, solidaires avec les populations laborieuses pour préparer la Grève Générale, seul moyen de faire capituler l’État-Patron.